Texte à méditer :    

Le travail est terminé, il est à votre disposition !

 (Téléchargement et impression des documents selon vos souhaits !) 

 

 

Stéphane LEFEBVRE  avec vous pour

Un autre regard Un site pour neuf années d'école Une autre façon d'apprendre
 

L'ORTHOGRAPHE EN JEUX A L'ECOLE : FAISONS-LA ENSEMBLE !

Une orthographe au même rythme que le naturel des enfants !  

 

   http://www.orthographe-en-jeux.fr  

 ....... 

 

    


Tout du CP à la 3e

TU JOUES AVEC NOUS ?

1-2-3-4-5 CHOIX DE TRAVAIL

LE COURS PREPARATOIRE

LE COURS ELEMENTAIRE 1

LE COURS ELEMENTAIRE 2

LE COURS MOYEN 1

LE COURS MOYEN 2

DOCUMENTS COMMUNS CP - CM2

LA SIXIEME

LA CINQUIEME

LA QUATRIEME

LA TROISIEME

DOCUMENTS COMMUNS 6e - 3e

DOCUMENTS COMMUNS CP - 3e

L'HISTOIRE ET SES MOTS

LA GEOGRAPHIE ET SES MOTS

LES MATHEMATIQUES ET LEURS MOTS

L'ECOLE EN VACANCES - LES VACANCES A L'ECOLE

CAHIER PRATIQUE D'ORTHOGRAPHE

LES LIVRES VERSION BnF 2015 ET 2016 CI-DESSOUS SONT POUR VOUS

  • ¤

LIVRES VERSION BnF 2015

LIVRES VERSION BnF 2016

home.gifBienvenue sur L'orthographe en jeux à l'école


Que les vacances d'été

vous soient très agréables !

 

L'Orthographe en Jeux à l'Ecole ?!

C'est tout un été avec vous !

 

 

________________________________

 

Il est pour vous toutes et tous !

Le numéro 9 de juin est en ligne !!

Il termine l'année 2018-2019 ! Il vous souhaite de bonnes vacances d'été 2019 !

OR-EN-JEU Magazine n°9

Et toujours les 1, 2, 3 ,4, 5, 6, 7 et 8... et tous les autres livres de jeux

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

TU JOUES AVEC NOUS ? (ci-contre à gauche)

Un temps  pour  apprendre  sans contrainte

OR-EN-JEU Magazine

Numéro 1 (octobre 2018)

Numéro 2 (novembre 2018)

Numéro 3 (décembre 2018)

Numéro 4 (janvier 2019)

Numéro 5 (février 2019)

Numéro 6 (mars 2019)

Numéro 7 (avril 2019)

Numéro 8 (mai 2019)

Numéro 9 (juin 2019)

Avant avis !

TU JOUES AVEC NOUS ?  Clique à gauche sur "Imprime le jeu n°1", ou bien sur le jeu... ou encore... !

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

Un sourire pour l'orthographe  

  Une récréation pour les vacances !

 

Tous les « e » dans le même panier !

ou

La réforme de l'orthographe par les enfants

 

Stéphane Lefebvre 

 

  « La professeure de mon CM2 disposait chaque matin devant nous un bouquet de fleures choisies astucieusement : les odeures nous envoûtaient durant toute l'année scolaire, depuis la fraîcheure de septembre jusqu'aux chaleures de juin qui annonçaient les vacances prochaines. Mais quand sonnait l'heure de s'égailler, je songeais alors au goûter qui m'attendait et la pensée des petits beurs qui allaient fondre tout en douceure sur ma langue me faisait saliver. Les douces senteures de la salle de classe ne pouvaient plus rien et c'est au pas de course que je m'enfuyais. »

   Le professeur de français de la classe de sixième relut la dictée, reluqua très discrètement sa montre et avec la précision du chronomètre annonça la fin de l'épreuve, ramassa les copies et eut la satisfaction de constater que sa ponctualité restait intacte quand la dernière feuille atteignit sa main en même temps que la sonnerie de sortie commençait à grésiller.

   Le drame éclata quand le professeur rendit les travaux.

     Maxime, l'auteur de la dictée, reçut sa note comme un coup de massue, passa par toutes les couleurs, du noir de l'horreur au rouge de la fureur, mais devant l'ampleur du combat à mener, s'effondra en pleurs. Le professeur eut beau faire, les larmes coulèrent et muet resta l'élève.

   — Revoyez le texte de la dictée, corrigez-le, cherchez à comprendre vos erreurs, trouvez les règles à appliquer. Nous reprendrons tout ça dans le détail la semaine prochaine.

   Et le détail mérita de multiples explications :

   — Monsieur, notre maîtresse nous disait que le « e » est la marque du féminin, opposa Maxime au professeur qui à son tour précisa :

   — C'est exact que le « e » privilégie souvent l'idée d'une marque du féminin, mais la règle n'est pas absolue. En particulier pour les noms féminins en « -eur » de la dictée : ils ne prennent pas de « e », sauf quelques exceptions qui sont « heure » et « demeure ».

   — Ben alors, monsieur, j'ai bon pour le « beur » !

   — Non, c'est une exception pour les noms masculins en « -eur » ! Et en plus, ce nom compte deux « r » : b-e-u-r-r-e !

   — Eh, monsieur, si je comprends bien : professeur, ce n'est pas une exception ?! Alors, pourquoi j'ai bon à « professeure » ?

   — Ce n'était pas une exception, mais maintenant oui !

   — Vous dites des bêtises, monsieur !

   — Eh bien non, je ne dis pas de bêtises, Maxime ! Avant, on disait « Madame le professeur », sans « e » : mais ça, c'était avant la réforme des noms de professions qui n'avaient pas de féminin. Maintenant, il faut dire « Madame la professeu.. re ! re.. re.. a-vec un « e » fi-nal ! syllaba le maître.

   Maxime ouvrait des yeux ronds qui faisaient vraiment de grands ronds. Et des yeux ronds, il y en avait plein la classe !

   — Je ne comprends rien ! conclut-il, le ton désespéré.

   — Notre société veut une parité, une égalité si tu préfères, entre les hommes et les femmes. « Madame le président », « Madame le ministre », « Madame le député », « Madame le maire » : cela heurtait de plus en plus les dames que l'on nommait ainsi ! D'où la décision de dire désormais « la présidente, la ministre, la députée, la maire, etc. » ! Ce qui a eu pour résultat de compliquer certaines règles au lieu de les simplifier...

   — Comme « professeur » ! interrompit Maxime. Tout le monde dit « LA prof », alors pourquoi pas « la professeur », sans « e », pour ne pas tout compliquer ?

 — Tu as raison !

   Maxime rumina un temps et leva la main, sûr de tenir sa revanche :

   — Et l'orthophoniste, mon orthophoniste, où voyez-vous son genre ? Mon orthophoniste, sur sa plaque à sa porte, c'est écrit : Dominique Lépilée, orthophoniste... Je me suis dit : « Chouette, enfin une jolie dame ! Pas de chance, c'est un affreux barbu ! »

   Le professeur fit des sourcils en point d'interrogation !

   Maxime poursuivit :

   — Si mon orthophoniste se met à râler comme les « madames la maire ou la ministre », on fait quoi ? On enlève le « e » à orthophoniste quand c'est un homme ? Ben, ma foi, ce serait logique, non ?

    Le professeur n'eut pas la répartie sur la langue. Fallait-il d'ailleurs répartir à la remarque !

   Maxime, toujours lui :

   — Et mon orthoptiste ? Monsieur, dites-moi si c'est une fille ou un garçon ?

   — Ma foi, je ne sais pas... répondit le professeur en jouant le jeu.

   — Si vous voyiez la jolie dame !!

   — Est-ce là la question ?

   — Pour nous les enfants, oui ! Comme pour vous, votre député ?

   — Et mon orthodontiste ? Même si je vous l'écris, comment savoir !

  — Effectivement !

 — Alors, monsieur, cette réforme, ça ne va pas ! Si les dames qui nous régissent voulaient qu'on les différencie des hommes, elles devaient garder leur jupe et non vouloir le pantalon (Maxime eut un grand rire), ou demander une réforme de l'orthographe qui leur accorderait une exclusivité sur le « e » ! Mon papa m'a dit d'ajouter : alors elles pourront dire merci aux enfants !

   Même si papa était là-dessous pour une part du raisonnement, Maxime défendait adroitement sa cause !

   Il fallait bien admettre que la réforme (« les recommandations », précisa le professeur) rendait justice aux actifs et surtout aux actives, mais qu'elle mettait à mal les bonnes vieilles règles de l'orthographe, et pour certaines les déréglait complètement ! Les noms à l'orthographe bien réglée devenaient des exceptions, des exceptions devenaient la règle, des règles sans exceptions en avaient désormais, des exceptions sans règles se voyaient mises en coupes réglées... et encore des... Bref, comme aurait dit Pépin, son fils Charlemagne n'avait quand même pas inventé l'école pour en arriver à pareille chienlit !

   — Les enfants, voici ce que je suggère : faites vos propositions pour une simplification de l'orthographe des noms de métiers, moi je vous exposerai les règles traditionnelles et les nouvelles ! Alors nous comprendrons sans doute mieux !

   Ce qui était proposé fut étudié ! Les réformes mises en avant allèrent vraiment de l'avant !

   Maxime et la plupart de ses copines et copins (au fait, pourquoi : copains = a-i-n était-il la bonne orthographe, au lieu de -i-n !!) s'étaient mis au travail avec sérieux et réflexion et apportèrent leurs conclusions.

   Même sans trente-deux dents dedans mais quand même seize ou plus, le nombre était suffisant pour poser des problèmes de dents : d'où l'orthodontiste !

L'orthodontist (masculin), l'orthodontiste (féminin) fut adopté,

et mon, ton, etc. orthodontist,

ma, ta, etc. orthodontiste,

ce qui fut aussi bien vu pour

l'orthoptist, et sa collègue l'orthoptiste.

Le pied bien sûr pour

l'orthopédist et son futur bras droit dans l'officine l'orthopédiste !

Et le dentist, la dentiste,

le télégraphist, la télégraphiste,

l'artist, l'artiste, même intermittents,

et encore... ,

et encore... tous les noms en -ist,

l'oto-rhino-laryngologist, qui soignait les rhinos,

l'oculist, qui soignait quoi lui au fait ?

Et même le fumist, la fumiste, même si la plupart des gens pensaient que le métier consistait à ne rien faire !

     Mais ce ne fut pas tout :

le pédicur, la pédicure, dire que ça leur ferait les pieds n'effleura pas l'esprit sérieux des élèves, uniquement celui de... de qui déjà... 

le manucur, la manucure, (pour se faire la main),

le gard, la garde,

le gendarm, la gendarme (tant pis pour le diminutif « gendarmette » qui faisait trop demi-portion),

le militair, la militaire,  

le vétérinair, la vétérinaire,

le notair, la notaire,

l'incendiair, l'incendiaire : non pas lui, ce n'était pas un métier !

Et cela mettait le feu à la réforme entamée, car il fallait désormais maîtriser parfaitement la liste des métiers !

    — Le curé, la curée !

   — Non, ce n'est pas un métier !

    Adam esquissa une brève levée de la main droite et entama illico :

   — Ben si, monsieur, c'est un métier ! Quand mon père et ma mère ont voulu se marier, le curé leur a répondu qu'il ne mariait pas les couples en juillet et en août parce qu'il était en vacances. Je sais ce qu'il a dit, j'étais avec eux à son presbytère. C'était en juin, ou pas avant septembre. Du coup ma mère a demandé à un de ses copains curé qui lui était en congés en juillet seulement, et mes parents se sont mariés en août ! Pour un histoire d'impôts, qu'ils disaient ! Même que j'ai pas bien tout compris ! Mais mon père a quand même dit à ma mère ces derniers temps : « On a eu un sacré bol ! Maintenant la bonne affaire nous passait sous le nez ! » Là non plus j'ai pas bien tout pigé !

   Le professeur tourna sept fois sa langue dans sa bouche mais il était trop tard quand ses lèvres s'ouvrirent.

   Adam enchaîna :

   — Pareil pour le mair qui ne marie pas le samedi après-midi en juillet et août pour cause de congés !

    Mes parents sont allés à la mairie le vendredi ! Du coup bien du mal à trouver des témoins ! Et le samedi, les invités étaient tous en vacances !

   Le professeur avait retrouvé l'usage de la langue :

  — Stop, on s'égare ! le nom « curé » n'existe pas au féminin !

   — Monsieur, si ! répliqua Louna, petite brune à l'iris noir, si noir qu'il dévorait la pupille, mais pétillant.

   — Je t'écoute, consentit le professeur.

   — Quand mon papy est décédé, le curé a dit à mes parents que les messes, c'était réservé aux vrais chrétiens pratiquants, ce que mon grand-père n'était pas, que d'ailleurs lui était pris et qu'il ne pourrait pas assurer la bénédiction religieuse et que ce serait une dame qui s'en chargerait ! Donc la « curée » !

   Il devait bien y avoir un hiatus dans la démonstration ! Mais où ? On manquait de précisions.

   Pour sûr, il fallait être un spécialiste en religion. Et que décider pour

un évêq(u), une évêque,

un moin, une moine,

un vicair, une vicaire,

un missionnair, une missionnaire,

un chantr, une chantre,

sans compter ma sœure qui au couvent n'était pas à ne rien faire !

Pour l'armée, chacun en prit pour son grade :

le soldat, la soldate,

le deuxiem class, la deuxième classe,

idem pour la première,

le caporal, la caporale, (là R.A.S.),

le sergent, la sergente,

l'adjudant, l'adjudante,

le lieutenant, la lieutenante,

mais aussi le caporal-chef, la caporale-chèfe (ou cheffe : on ne savait pas trop!),

le sergent-chef, la sergente-chèfe (ou cheffe),

l'adjudant-chef, l'adjudante-chèfe (ou cheffe),

le sous-lieutenant, la sous-lieutenante,

le lieutenant, la lieutenante,

le capitain, la capitaine,

le commandant, la commandante,

le lieutenant-colonel, la lieutenante-colonelle,

le colonel, la colonelle (à ne pas confondre avec sa femme),

le général, la générale,

et les étoiles au firmament ! 

Mais au fait, un grade était-il soumis aux règles de l'orthographe des noms de métier ?! Etait-ce vraiment la préoccupation du troufion... et de la troufionne ?!

   Et la liste s'étoffa :

un arbitr, une arbitre,

un arrier, une arrière,

un auteur, une auteure,

un écrivain, une écrivaine,

un peintr, une peintre,

un photograph, une photographe,

un chauffeur de camion, une chauffeure de camion (et pas chauffeuse !),

un enseignant-chercheur, une enseignante-chercheuse (et pas chercheure),

un mineur, une mineure (quelle mine ?),

un chef-cuisinier (aristo), une chèfe-cuisinière (prolo),

un pompier, une pompière,

un chevalier, une chevalière (la perle fine !!),

un valet, une valète,

mais également les travailleurs pas sérieux,

un clown, une clowne,

un charlatan, une charlatane,

un bandit (de grand chemin), une bandite (de grande chemine ?!),

et puis encore

un médecin, une médecine : la réforme virait à l'indigestion !

Un marin, une marine : ce fut le pompon !

 

   — Monsieur, il y a des trucs bizarres dans notre langue qui font que nos réformes ne fonctionnent pas ! On a l'impression de dire des âneries !

   — Tu vois, Maxime, tu viens de mettre le doigt sur les difficultés de notre français ! Console-toi, nous ne sommes pas les seuls à connaître des soucis avec notre langue maternelle. Tous les peuples ont les leurs. Il faut chaque fois chercher la solution la meilleure et accepter les exceptions. La perfection n'existe pas et risquerait de rendre notre façon de parler bien incompréhensible. Notre langue évolue, il faut laisser du temps au temps et voir notre orthographe évoluer peu à peu. C'est sans doute là que réside la richesse de notre français.

   Les enfants se tinrent tous dans un long silence, et finirent par sourire.

   — Ouf ! dit le professeur, je pense qu'il n'est pas utile que je reprenne les règles, anciennes et nouvelles. Nous les étudierons, chacune à son tour, quand le temps viendra.

   Maxime leva timidement la main et souffla :

   — Monsieur, je voudrais qu'un jour on refasse la dictée !

 

 

 

 

 

Pour

Un premier avis "minute" ! colonne de gauche dans "Tout du CP à la 3e"

cliquez sur "LIVRES VERSION BnF 2015 ou 2016" et ouvrez le niveau que vous souhaitez


                            _______________________________________________________________________________________________________________________                           

Un deuxième avis "en plusieurs exemples"

Dans "tous les dossiers..." (ci-dessus) choisissez  dans

les 216 jeux

les niveaux et jeux avec les règles étudiées et faites-vous  votre idée !

 

_______________________________________________________________________________________________________________________
 
 
Si vous jugez faire avec elle un bout de chemin
 
 
Elle sera là à la grille de l'école le matin de la rentrée au CP
et sera là à la grille du collège jusqu'au jour du brevet ! Une orthographe plus gaie!   
 
 
 
Neuf années pour tous les succès !
 
Apprendre et réviser en s'amusant = ancrer neuf années de connaissances !
 
Prenez un peu de temps et ....
Testez ce que propose L'Orthographe en Jeux à l'Ecole

LA PORTE EST OUVERTE   à vous qui êtes élèves, enseignants, parents...

Pour assurer des années en harmonie avec les enfants 

       

  _______________________________________________________________________________________________________________________

 

Un troisième avis "expert" "avec un peu plus de temps" !

 

pour ce faire

 

faisons plus ample connaissance afin de mieux nous apprécier !

Le site à découvrir Il veut partager avec vous

 

En 1 - L'Echelle Dubois-Buyse et ses 3700 mots

de "maison, rue, porte, papa, .... à dahlia, bâiller "

le document de référence absolu qui liste ses 3700 mots de l'orthographe de base de six à seize ans

(Internet présente 25 pages de sites qui détaillent ce colossal travail)

En 2 - Une carrière d'enseignant et ses 3500 mots

de "pouce, .... à zéphyr "

3500 mots supplémentaires 

retenus  en une carrière d'enseignant pour actualiser et renforcer l'apprentissage de notre orthographe

En 3 - Le jeu, le propre de l'enfant

le Jeu, le propre de l'enfant,

en amorce au travail scolaire et des centaines de pages de jeux, des règles, des exercices

 

Le TOUT : L'Orthographe en Jeux à l'Ecole

 

Le site se veut un passeur de documents avec ses 1000 pages à imprimer (ou) (et) à télécharger

 

  

Approfondissez votre recherche et découvrez

400 jeux pour 7250 mots

Le nombre de mots répertoriés varie considérablement du CP à la 3e

et motive un nombre de jeux tout aussi varié !

 

Neuf livres pour neuf niveaux

 

 

                       Ecole élémentaire                                                    Collège

                             CP :   24 jeux                                                                             6e :  54 jeux

                             CE1 : 27 jeux                                                                             5e :  33 jeux

                             CE2 : 54 jeux                                                                             4e :  26 jeux

                             CM1 : 79 jeux                                                                             3e :  25 jeux

                             CM2 : 79 jeux

 

Huit styles de jeux

               Le principe des jeux est de contenir des mots différents. D’ailleurs, la plupart des types de jeux ne peuvent accueillir indifféremment tous les mots, d’où la nécessité d’une variété puisque l’orthographe de base, elle, s’impose.

                       LETTRE A LETTRE met l’accent sur la mémorisation visuelle des mots, écrits en lettres majuscules.

              L’intention est identique pour LE MOT ECLATE et LE MOT EN LIBERTE, en y ajoutant l’accentuation avec des listes de mots en lettres minuscules.

              L’orthographe à acquérir est contenue dans les solutions à trouver pour LE BON SENS, jeu de mots fléchés qui exige la mobilisation de connaissances variées (lexique, vocabulaire, conjugaison..). Une aide est proposée sous forme d’une liste de mots parmi lesquels se cachent la plupart des solutions.

              Le but du jeu DE SYLLABE EN SYLLABE est bien évidemment d’insister d’abord sur la syllabation. Ce sont des mots fléchés où chaque case compte une syllabe. Avec une aide (lettres de la solution en désordre : du CP au CE2 ; liste de mots du CM1 à la 3; un tiret pour chaque lettre d’une syllabe), les mots à découvrir (qui sont les  mots à apprendre) prennent leur orthographe lexicale.

                      UN CHIFFRE = UNE LETTRE  fait une part essentielle à la déduction et à la réflexion sur les principales graphies possibles.   

              Même rôle pour UN MOT DE PLUS associé à une règle importante de notre langue.

              EN ECHANGE D’UNE LETTRE veut montrer que des mots simples dans leur orthographe sont parfois très éloignés dans le niveau de langue et l’âge de la maîtrise de leur sens.


Six livres spécifiques pour l'Histoire, la Géographie et les Mathématiques

- l'Histoire avec ses mots à comprendre et savoir orthographier

- la Géographie et ses mots à comprendre et savoir orthographier

- les Mathématiques avec leurs mots à apprivoiser dans leur signification et leur orthographe

 

Un livre récapitulatif des documents de travail des neuf niveaux en orthographe

+ LE TOUT DERNIER : Aide au travail (160 pages) (voir ci-contre dans les DOCUMENTS CP-3e) 

                  

Un document modèle pour les travaux pratiques (classe de 3e)

+ un cahier pratique d'orthographe (niveau 3e) vers le Brevet

 

Un document modèle pour les vacances et le temps libre

+ un cahier de grands Jeux de Lettres pour les passionné(e)s !

 

    

Ce sont ces 18 livres (au choix) que vous devez télécharger absolument !

Et exploiter !

___________

 

Le site est pour vous

 

18 titres qui équivalent à 18 livres

 

    

400 jeux pour 7250 mots

1  2  3  4  5

choix de travail

Explications essentielles Boîte Tout du CP à la 3e

1-2-3-4-5 choix de travail

    

 

POUR DEVELOPPER LE TRAVAIL :              UTILISATION DU SITE : schéma modèle du jeu 1       

POUR MAITRISER LA DICTEE DU BREVET :  MON BREVET : préparer les dictées du brevet (série générale)

POUR MAITRISER LA DICTEE DU BREVET ;  MON BREVET : préparer les dictées du brevet (série technologique)

ET POUR CHAQUE JEU ET SES REGLES :     JEUX WORD A L'UNITE En noir et blanc (une page jeu et questions(s)

                                                                                                                  d'orthographe + une page de règles)

                                                - ECOLE ELEMENTAIRE : Niveaux CP - CE1 - CE2 - CM1 - CM2

                                                Dans "TOUS LES DOSSIERS"

                                                - COLLEGE : Niveaux 6E - 5E - 4E

                                                Dans "TOUS LES DOSSIERS"

POUR TERMINER LE TRAVAIL D'UNE SCOLARITE OBLIGATOIRE :

                                                déjà présente dans "Tout savoir sur le site" pour clore 9 années,

                                                  "MA TROISIEME" pour un solide travail vers le "BREVET".

 

 

 

bibliographie récapitulative :

Manuels scolaires et parascolaires publiés en tant qu’auteur-éditeur

LEFEBVRE STEPHANE,

ou S.M.L - LEFEBVRE STEPHANE

 

 

I

 

STEPHANE LEFEBVRE

 

1) Les mots casés à l’école - Les mots mêlés à l’école - Les mots fléchés à l’école

    Ecole élémentaire

    Dépôt légal : Septembre 1985 

    ISBN 2-905846-00-3  (978-2-905846-00-6)

 

 

2) Les mots casés à l’école - Les mots mêlés à l’école - Les mots fléchés à l’école

    Collège

    Dépôt légal : Septembre 1985 

    ISBN 2-905846-01-1  (978-2-905846-01-1)

 

 

3) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole

    Ecole élémentaire

    Dépôt légal : Avril 1989  

    ISBN 2-905846-02-X  (978-2-905846-02-0)

 

 

4) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole

    Collège

    Dépôt légal : Mai 1989

    ISBN 2-905846-03-8  (978-2-905846-03-7)

 

 

 

II

 

S-M-L Editions

Stéphane LEFEBVRE

 

Collection “L’Orthographe en Jeux à l’Ecole”

 

A) Ecole Elémentaire

 

1) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Cours Préparatoire

Dépôt légal : Mai 2015

ISBN 978-2-905846-07-5

 

2) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Cours Elémentaire 1

Dépôt légal : Mai 2015

ISBN 978-2-905846-08-2

 

3) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Cours Elémentaire 2

Dépôt légal : Mai 2015

ISBN 978-2-905846-09-9

 

4) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Cours Moyen 1

Dépôt légal : Juin 2015

ISBN 978-2-905846-10-5

 

5) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Cours Moyen 2

Dépôt légal : Juin 2015

ISBN 978-2-905846-11-2

 

B) Collège

 

6) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Sixième

Dépôt légal : Juin 2015

ISBN 978-2-905846-12-9

 

7) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Cinquième

Dépôt légal : Juillet 2015

ISBN 978-2-905846-13-6

 

8) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Quatrième

Dépôt légal : Juillet 2015

ISBN 978-2-905846-14-3

 

9) L’Orthographe en Jeux à l’Ecole - Troisième

Dépôt légal : Juillet 2015

ISBN 978-2-905846-15-0

 

 

 

 

 

 

C) Collection “L’Orthographe en Jeux à l’Ecole”

     Ouvrages spécifiques à l’Histoire, la Géographie et les Mathématiques

 

 

10) L’Histoire en Jeux à l’Ecole - Ecole élémentaire

Dépôt légal : Mai 2016

ISBN 978-2-905846-16-7

 

11) L’Histoire en Jeux à l’Ecole - Collège

Dépôt légal : Mai 2016

ISBN 978-2-905846-17-4

 

12) La Géographie en Jeux à l’Ecole - Ecole élémentaire

Dépôt légal : Mai 2016

ISBN 978-2-905846-18-1

 

13) La Géographie en Jeux à l’Ecole - Collège

Dépôt légal : Mai 2016

ISBN 978-2-905846-19-8

 

14) Les Mathématiques en Jeux à l’Ecole - Ecole élémentaire

Dépôt légal : Mai 2016

ISBN 978-2-905846-20-4

 

15) Les Mathématiques en Jeux à l’Ecole - Collège

Dépôt légal : Mai 2016

ISBN 978-2-905846-21-1

 

 

 

Les ouvrages référencés ci-après dont je suis l’auteur ont été publiés

par les Editions MARABOUT - Alleur (Belgique)

 

1) 20/20 en orthographe - 7 à 10 ans

Dépôt légal : Mai 1990

ISBN 2-501-01314-3 (978-2-501-01314-1)

 

2) 20/20 en orthographe - 10 à 12 ans

Dépôt légal : Juillet 1990

ISBN 2-501-01385-9 (978-2-01385-7)

 

3) 20/20 en orthographe - 12 à 15 ans

Dépôt légal : Mai 1990

ISBN 2-501-01374-3 (978-2-501-01374-1)

 

4) 20/20 en maths - 7 à 9 ans

Dépôt légal : Avril 1991

ISBN 2-501-01570-3 (978-2-501-01570-7)

 

5) 20/20 en maths - 9 à 11 ans

Dépôt légal : Avril 1991

ISBN 2-501-01571-1 (978-2-501-01571-4)

 

6) 20/20 en maths - 11 à 13 ans

Dépôt légal : Avril 1991

ISBN 2-501-01572-X (978-2-501-01572-1)

 

Autres publications à titre d’auteur-éditeur :

 

Recueils de poésie

 

1)

Juste un dernier vers... et je finis mon chemin

Dépôt  légal : Janvier 2006

ISBN 2-905846-04-6 (978-2-905846-04-4)

 

2)

Esilelise

Dépôt légal : Février 2006

ISBN 2-905846-05-4 (978-2-905846-05-1)

 

Monographie - Roman

 

1)

Kaboul... Thé ! Calais... Café !

Dépôt légal : Mars 2018

ISBN 978-2-905846-22-8

 

... en attendant la suite !

 

 

 

 

 

cadeau.gifSpécial !

I

kaboul.png

Un Afghan à Calais ! Lui comme les autres cherche le bonheur ! Le trouvera-t-il ?

 

Stéphane Lefebvre publie un roman réaliste

Kaboul... thé ! Calais... café !

 

Chargement gratuit sur le site : ci-contre 

 

ou sur le site :

"Le français dans la mouise"

                                          malanguedanslamouise.free.fr

 

Lire la présentation de Grégory Faucquez sur :

Nord Littoral du dimanche 27 mai 2018

 

Lire l'article d'Ariane Delepierre dans le quotidien  La Voix du Nord

www.lavoixdunord.fr/.../de-kaboul-calais-un-roman-realiste-sur-un-migrant-la-recherche-du-bonheur

 

Lire l'appréciation de Marie-Pierre Griffon (La Sélection de l'Echo)

Dans L'ECHO du Pas-de-Calais n°181 de Juin 2018  Page 26 A l'air livre

 

________

 

II

 

 

 

Pour les enfants de 6 à 13 ans et tous les adultes qui aiment les histoires d'animaux

 

Une petite-fille a dit : "Papy, j'ai lu deux fois le Livre de Tequila, publie-le !"

"C'est fait !"

Stéphane Lefebvre : c'est l'auteur

Tequila : c'est l'héroïne

L'un décrit (pas seulement !), l'autre vit (uniquement !)

La rocambolesque adoption d'une jeune chatte

Vous la lirez dans le roman

"Une fessée d'amour pour Tequila"

 

          

 

Tout savoir sur le site

Ce travail

Le site

Son utilisation

Informations utiles

MON BREVET

MA TROISIEME

Une pause sourire

Bonjour tristesse

Stéphane Lefebvre romancier

Poésie à suivre...
 
 
 
Le lézard
 
 
Un lézard
dort au soleil
et perd
un petit bout de queue
 
Un lézar
dort au soleil
et perd
un petit bout de queue
 
Un léza
dort au soleil
et perd
un petit bout de queue
                                     
Un léz
dort au soleil
et perd
un petit bout de queue
 
Un lé
mon Dieu
qu’il est laid et hideux
sans sa queue
 
Un l
qui perd la tête
ça n’a

ni queue ni tête

 

S.L.

 

Dis, Monsieur
 
  
 
Dis, Monsieur,
Fais-les rire
 
Dis, Monsieur,
Regarde leur sourire
 
Dis, Monsieur,
Ecoute leurs soupirs
 
Dis, Monsieur,
J’veux pas être sérieux
 
Dis, Monsieur,
Fais-en des élèves heureux
 
Tais-toi, mon âme,
Je suis prof.
 
 
S. L.

 

Oiseau de liberté

Hip ! Hip !

tu sautilles-tilles

Piaf

sur le bord de la gouttière

et tu cries

ton enfant tombé

à peine emplumé

du nid de tiges séchées

et ma main main minotaure

qui l’enserre

 

ne crie pas si fort

 

Piaf

 

c’est pour mieux le regarder

c’est pour mieux l’envier

cet oiseau-enfant

 aux ailes de liberté.

 

 

Je dédie ce poème

à l’oiseau ramassé

à peine

ce poème terminé

 

P

 

Pipi, pipi, pipi,

Popo, popo, popo,

Papa, papa, papa,

Pépé, pépé, pépé,

 

-i-i, -i-i, -i-i,

-o-o, -o-o, -o-o,

-a-a, -a-a, -a-a,

-é-é, -é-é, -é-é ,

 

Sans P la vie serait

A mourir de rire.

 

U

 

Un chameau

Et deux dromadaires,

Ca fait trois bossus !

 

Une ânesse

Et deux baudets

Ca fait trois têtus !

 

Un Petit Poucet

Et ses deux frères

Ca fait trois perdus !

 

Un gros

Et deux replets

Ca fait trois dodus !

 

Une pie

Et deux arondes

Ca fait trois langues bien pendues !

 

Mais un T

Et deux U

Ca ne fait qu’un vieux train : TU-U !

 

       S. L.

 

Fleuve Amour, bonjour

 

Tais-toi, Congo,

T’es pas beau !

 

T’as la Vistule

Qui se coagule

 

Et tu fais Mississipi

dans l’Ienisseï

 

Ton épouse la Garonne

joue l’Amazone

 

Avec le beau Danube

Qui titube

 

Il croit avoir la Moskova

Dans les bras

 

Et l’Escaut

C’est pas le Pô

 

Enlève la chemise

De la Tamise

 

Ah ! ce Rhin

Quel maintien

 

Il caresse sa demoiselle

La Moselle

 

Et perd le Nord

L’Amour est le plus fort

 

          S.  L.         

Des pages à lire...

Rendez-vous

sur

http://malanguedanslamouise.free.fr                                

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Pour un contact
Jour après jour
^ Haut ^